A propos d'IASTracker

Description du projet IASTracker

Invasive Alien Species Tracker (IASTracker) est une application qui sert à localiser les espèces invasives, qu'elles soient animales ou végétales, initialement en Catalogne et en Belgique, mais adaptable à n'importe quelle autre région d'Europe. Les observations des utilisateurs peuvent être visualisées, contrôlées et gérées depuis le Géoportail IASTracker.

Une des principales raisons de la perte de biodiversité dans le monde est la prolifération des espèces exotiques envahissantes. Ce problème a été étudié pendant de nombreuses années par de nombreux experts, institutions et organisations de protection du milieu naturel. Bien que les impacts de ces espèces soient bien connus, il est par contre difficile de connaitre leur expansion, distribution et surtout les premières apparitions de ces dernières dans une zone jusque la épargnées. Plusieurs études préconisent qu'il faut intensifier les mesures préventives pour améliorer la connaissance de l'emplacement d'une espèce invasive ainsi que son extension.

IASTracker vise à atteindre tout type de publique, qu'il soie expert ou non, avec l'objectif commun d'aider à réduire les impacts négatifs qu'ont les espèces invasives sur la biodiversité, la santé et l'économie des zones affectées.
L'application IASTracker fonctionne en mode offline donc lorsque l'utilisateur ne dispose pas de connexions de données sur son portable, moyennant le téléchargement préalable des fiches des espèces de sa zone, il pourra continuer à localiser les espèces invasives qui l'entour.

Les espèces invasives décrites dans l'application ont été sélectionnées selon deux critères, le premier est la facilité d'identification de ces dernières pour que les utilisateurs non experts puissent participer pleinement au projet et le second critère est que les espèces aient un fort impact négatif sur la biodiversité, la santé et l'économie. La sélection n'est pas une liste fermée, il est prévu qu'elle puisse être modifiée en fonction de l'évolution de telle ou telle espèce et en fonction de la zone géographique où se situe l'observateur.

IASTracker est une des gagnantes du premier concours d'applications innovantes dans les domaines environnementaux et sociaux de MYGEOSS soutenu par le Centre Commun de Recherche (CCR) de la Commission européenne. Ce dernier nous a financé pour le développement de IASTracker. MYGEOSS est un projet de deux ans visant à développer des systèmes d'observation basés sur des applications gratuites utiles aux citoyens pour les informer des les changements qui se produisent dans leur environnement.

Si vous désirez collaborer avec IASTracker, n'hésitez pas à nous contacter via le courriel suivant: info@iastracker.ic5team.org

Ressources

Les principales ressources utilisées dans la préparation des fiches descriptives de l'application sont:

CABI, 2015. Recueil des espèces envahissantes. Wallingford, GB: CAB International. www.cabi.org/isc

Global Invasive Species Database (Base de données globale sur les espèces invasives) http://www.issg.org/database

Département du Territoire, développement durable et de l'environnement, 2015 http://mediambient.gencat.cat/ca

Base de données Harmonia 2015. Forum belge sur les espèces invasives. http://ias.biodiversity.be

Les autres sources consultées sont citées dans les fiches descriptives des espèces.

Citation
Pour citer IASTracker, utiliser le texte suivant:

IASTracker, année. Invasive Alien Species Tracker http://iastracker.ic5team.org

Remerciements
Cette application a été développée au sein du projet MyGEOSS, qui a reçu un financement du programme de recherche et innovation européen Horizon 2020.

Le Centre commun de recherche (CCR, Joint Research Centre en anglais), ou selon le cas la Commission européenne, ne doit pas être tenu pour responsable des dommages directs ou indirects, fortuits, consécutifs ou autres, y compris mais non limité à la perte de données, perte de profits, ou toute autre perte financière découlant de l'utilisation de cette application, ou de l'incapacité de l'utiliser, même si le CCR est informé de la possibilité de tels dommages.

Remerciements à l'Union Européenne et à la collaboration de l’Institut Cartographique et Géologique de Catalogne.

Image: 
IASTracker logoV